Le tirage des causes

Cours par correspondance, stages ou week-ends

POUR RECEVOIR LE PROGRAMME

Le tarot psychologique, un outil pour comprendre

Le tirage des causes est très utile dans les situations où il est essentiel de comprendre l'origine et les raisons d'une situation ou d'un problème. Son interprétation doit être concrète, tout en demeurant psychologique. Tout un art !

Nom : Marie

Question : « Pourquoi je n’ai jamais d’argent ? »

La formulation de la question de Marie n’est pas nécessairement adéquate, du moins le terme « jamais » est-il excessif. Mais c’est ainsi que Marie éprouve sa situation. Il faut donc respecter son sentiment et garder sa formulation.

La première ligne correspond aux causes apparentes et la seconde ligne aux causes cachées.

Les causes apparentes

Première déduction : on peut d’emblée relever que dans son tirage toutes les cartes sont inversées, ce qui indique que les causes ne sont ni claires, ni nettes, ni évidentes. Il est toujours plus difficile d’interpréter les cartes à l’envers. Les causes sont donc difficiles à établir. Il faut tenir compte des nuances et faire preuve de subtilité dans l’analyse.

Avec le Jugement à l’envers, les difficultés financières de Marie peuvent provenir de son manque d’attachement au passé. Elle n’est pas portée à thésaurisée. Elle ne conserve pas, ne garde pas et a donc du mal à faire des économies, à mettre de l’argent de côté.

Pour elle, les choses vont trop lentement (Roue de Fortune à l’envers). Malgré ses efforts pour s’en sortir, Marie a le sentiment d’être dans une situation qui n’évolue pas, d’où le choix des mots, et notamment de l’adverbe « jamais », dans la formulation de sa question. La carte, sortant dans les causes apparentes, peut indiquer que Marie n’a « jamais » fondamentalement changé sa façon d’être et de faire concernant ses finances. C’est parce qu’elle n’a pas radicalement transformé son attitude qu’elle est toujours en souffrance.

Enfin, l’une des causes établies, c’est qu’elle vit seule, qu’elle n’a pas d’homme pour l’aider (Empereur à l’envers). Pour Marie, c’est la cause la plus identifiée : un homme pourrait l’aider, vivre seul est reconnu pour être coûteux, partager les frais permet en général de mieux s’en sortir.

Les causes cachées

La Lune à l’envers renvoie en général, surtout dans les causes cachées, à une problématique relative à la mère. Elle situe en outre les origines du problème dans l’enfance. Quand je lui en fais la réflexion, Marie m’explique que sa mère l’a toujours dévalorisée, notamment concernant sa capacité à s’en sortir.

Marie n’a aucune difficulté à comprendre la Justice à l’envers. Pour elle, la carte représente son « mauvais karma ». Marie nourrit en effet la croyance bien ancrée que ses problèmes d’argent, c’est son karma, c’est la dette qu’il lui faut payer. Je n’ai pas à approuver ou à désapprouver son explication. En revanche, je lui indique que si elle est convaincue de la chose, il n’est pas étonnant qu’elle ne s’en sorte pas. Car ses problèmes d’argent, inconsciemment, la rassurent, du moins donnent-ils de la crédibilité à sa thèse et, quitte à régler une dette karmique, autant qu’elle soit financière. Comme l’adage le dit si bien : « Plaie d’argent n’est pas mortelle ».

A l’évidence, Marie ne s’autorise pas à être à l’aise financièrement. Marie considère qu’elle ne mérite pas d’être « riche », à cause de ses croyances mais aussi à cause de sa mère qui lui a répété maintes et maintes fois : « Tu ne seras jamais riche ».

Enfin, Tempérance à l’envers révèle clairement que Marie a une relation conflictuelle à l’argent. Elle le désire mais elle ne l’aime pas. L’argent est une nécessité dont Marie se passerait bien. C’est du coup pour elle un problème (payer ses factures est indéniablement une réalité) sans en être un (il y a des choses bien plus importantes que d’être riche).

 

POUR RECEVOIR LE PROGRAMME

Vous pouvez nous écrire en allant sur la page Contact